Comment Perdre Du Poids Quand On Pèse 100 Kilos

Comment j’ai perdu 40 kg en quelques mois

Cette article nous a été envoyé par Celine, une lectrice de ce blog que nous tenons tout particulièrement à féliciter pour cette belle réussite. Vous aussi, pour participer à ce “blog de partage” faite nous part de vos propres expériences, bonnes ou moins bonnes, en nous les envoyant à: admin du blog “maigrirperdredupoids.com”

Il y a un an, je pesais presque 100 kg

Comment j’ai perdu 40 kg en quelques mois

C’était en été, après ma deuxième année de fac, que j’ai vu ce chiffre ahurissant (100 kg) s’afficher sur la balance d’une salle de gym. Je m’y rendais avec mon meilleur ami, car tous les deux cherchions à nous de mon corps et de ma vie.

“Je me sentais perdue”

“J’ai eu peur”

Je devais maigrir à tout prix…

J’étais arrivé à un point où je le savais que, si je ne changeais pas à ce moment-là et que je me reprenne sérieusement en main pour perdre du poids, j’allais un jour me retrouver a 120 kg ou plus. J’avais perdu cette capacité à me dire, “oui, je suis en surpoids, mais je ne vais pas toujours être aussi grosse.” Il suffisait de regarder ma courbe de poids pour voir que je n’étais pas sur la bonne pente. Aussi loin que je me souvienne, j’étais en surpoids. Plus grosse que la potelé, si vous voulez. Mon poids a augmenté progressivement de ma naissance à mes 20 ans. Je n’étais pas la femme qui prend du poids après avoir eu des enfants, ou l’athlète qui a subi une blessure et a pris du poids. Je devais impérativement perdre du poids, c’est tout ce que savais.

“Comment en suis-je arrivé là ?”

maigrir perdre du poidsEn descendant de la balance, je me suis demandé: «Comment en suis-je arrivé là ?” Au début, mon esprit se rendait à l’évidence: les repas, les gâteaux, les biscuits, la pizza, les sodas… Puis, j’ai pensé aux gènes de mon père, ma grand-mère, nous sommes tous un peu gros dans la famille. J’ai cherché la réponse comme si je vivais dans un polar. «Quelqu’un à implanté 40 kg supplémentaires sous ma peau et personne ne quittera cette salle jusqu’à ce que je découvre le coupable…”

“Je suis devenu obèse parce que j’étais dans la douleur”

Pourtant je connaissais la vérité, et le coupable… Je n’étais pas devenu obèse parce que j’aimais la nourriture ou parce que ma famille était d’un naturel gros. Je suis devenu obèse parce que j’étais dans la douleur. Mon père était alcoolique depuis le jour où je suis né. Sa consommation d’alcool a provoqué chez moi de l’instabilité, de la peur et la tristesse. Malgré son état parfois, je l’aime de tout mon cœur. Quand j’avais douze ans, il est mort d’un accident vasculaire cérébral. Je vous dis tout cela parce que c’est à ce moment là que j’ai commencé à utilisé la nourriture comme substitue de  “amour” et de la “tristesse” pour la plus grande partie de ma vie. J’ai toujours beaucoup aimé la nourriture et la nourriture m’aimait. Au milieu du chaos et de l’insécurité, je pouvais contrôler la nourriture, le genre et la quantité. Quand je me sentais nerveuse, la nourriture était rassurante. Quand j’étais anxieuse, la nourriture était apaisante. Quand j’étais triste, la nourriture me remontait le moral. Quand il n’y avait personne à la maison, la nourriture était ma baby-sitter. Pour toutes les émotions je pouvais me tourner vers la nourriture et elle m’aimait.

“Ma dépendance à l’égard de la nourriture était trop grande”

entretien du corps apres un regime alimentaireMais à vingt ans, la nourriture ne m’aimait plus. Ma dépendance à son égard était trop grande. Le désir d’effacer ces chiffres que j’avais vue sur cette balance m’a grandement aidé à avancer. J’ai finalement opté pour deux produits que j’ai trouvée sur internet:  et le Plan Di.et sur “” qui est d’ailleurs recommandé par  l’admin du site . Je pense que c’est ce qui m’a le plus aidé, surtout pour me motiver (j’ai perdu mes 5 premiers kilos uniquement grâce à ça), mais aussi grâce à l’énergie que “l’açai” m’a donné . Étant en pleine forme et libéré de quelques kg, tous mes amis et ma famille m’ont encouragé (point IMPORTANT) et ils m’ont tous donnés un nombre incalculable de conseils de leurs nutritionnistes ou de leurs médecins . Je me suis dit: “Mince, je crois que je peut vraiment y arriver, il faut absolument que je continue !”

La motivation ! La motivation ! La motivation !

Un lundi matin, je me suis donné un grand coup de pieds au cul et j’ai commencé mon “régime” en suivant pas à pas les différents conseils du plan Diet. Parfois, je me suis dit “Oh mon Dieu, je ne pourrais plus jamais manger une bonne tartiflette remplie de lardons, ou avaler un paquet de chips devant la télé !” Mais ensuite je me suis demandé: «Peux-tu le faire aujourd’hui, Cécile? Juste aujourd’hui? “Et je le pouvais. Me dire ça à rendu chaque journée beaucoup plus gérable.

“Maigrir à été en même temps l’expérience la plus difficile et la plus gratifiante de ma vie”

raspberries maigrir perdre du poidsFinalement, je suis arrivé à mon objectif de poids. Maigrir à été en même temps l’expérience la plus difficile et la plus gratifiante de ma vie. Aujourd’hui je suis 40 kg plus mince, soit presque la moitié de mon poids initial, c’est magnifique!!  que vous n’avez jamais connu? Cela a été plutôt facile pour moi, parce j’avais pris un bon rythme et que la baie d’Açai (avec les recommandations du plan Di.et de Aby) continuais à me donner une forme d’enfer, ce n’est pas comme ces régimes weight watcher que vous devez recommencer tous les ans. Les gens qui conçoivent ces régimes « marketing » sont là uniquement pour se faire de l’argent sur votre dos. Les conseils et l’élaboration des sont tout simplement génials .C’est pour ça que, pour perdre du poids, je me suis tournée vers des solutions simple qui marchent, je n’est pas uniquement vidé mon portefeuille pour tout recommencer l’année prochaine!

J’ai écrit cet article pour prouver aux gens en surpoids que rien n’est impossible, et qu’en utilisant les bons outils, on peut maigrir durablement ! Alors faites comme moi :

1- Motivez-vous !

2- Achetez le (c’est pas cher mais ça marche vraiment et durablement)

2- Procurez-vous de la baie d’açaï pure (Le prix est raisonnable, je pense que l’investissement en vaut la peine; Attention n’utilisez que la baie d’açaï à 100% pure, ne vous faites pas avoir!)

3- Suivez jour après jour les conseils présent sur ce site et ailleurs.

3- Équipez vous d’une bonne balance pour apprécier chaque semaine les kilos en moins !

4- Découvrez (ou redécouvrez) le “plaisir d’être mince” et bien dans sa peaux !

Merci d’avoir lu mon article jusqu’au bout, et je vous souhaite de tout cœur d’avoir la force et le courage d’allez jusqu’au bout de votre rêve…

Bisous – Celine

PS: Je tiens à remercier les “admins” du site “” d’avoir publié l’intégralité de mon article sans le modifier, même si mes tournures de phrases (je l’avoue) ne sont pas toujours celles d’un prof de français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *